Header image header image 2  
Ou l'art de devenir ZEN ...
Accueil >> ARCHIVES PHOTOS >> Région du volcan Gunung Batur, Bali

 
 
Région du volcan Gunung Batur, Bali
Cliquez sur la vignette pour visualiser le lieu sur GOOGLE EARTH

 

Bali possède un cœur brûlant. Les volcans, qui forment l'épine dorsale de l'île, ne sont pas des cônes éteints. La lave bouillonne juste sous la surface, toujours prête à jaillir.

Les éruptions mortelles du Gunung Agung (3 142m) restent légendaires. Le Gunung Batur (1 717m), à l'activité plus régulière, relâche en permanence des nuages de vapeur.

L'éruption du Gunung Agung de 1963

En 1963, Bali connut l'éruption volcanique la plus désastreuse depuis 100 ans, lorsque le Gunung Agung entra en éruption au moment d'une portée prophétique et politique considérable.
L'Eka Dasa Rudra, le plus grand des sacrifices balinais qui n'a lieu qu'une fois par siècle sur le calendrier balinais, devait atteindre son apothéose le 8 mars 1963. Plus de 100 années s'étaient déjà écoulées depuis le dernier Eka Dasa Rudra, mais les prêtres étaient en désaccord sur la date la plus faste.
Le Pura Besakih figurait évidemment au cœur des festivités mais, au moment des derniers préparatifs de la fin février, le comportement du Gunung Agung devint étrange. En dépit de quelques scrupules et des murmures menaçants qui persistaient, les cérémonies furent maintenues sous la pression politique.
Le 17 mars, le Gunung Agung entra en éruption. La catastrophe fit plus de 1000 victimes (2 000 selon certaines estimations) et détruisit des villages entiers, laissant 100000 habitants sans toit. En plusieurs endroits, des torrents de lave et de boue volcanique brûlante coulèrent jusqu'à la mer, engloutissant les routes et isolant la pointe est de Bali. L'île entière fut couverte de cendres.

La région du Gunung Batur est une vaste cuvette au fond à moitié couverte d'eau, d'où émergent plusieurs cônes volcaniques. Le paysage est spectaculaire.

Nous emprunterons la route qui longe l'arrête sud-ouest du cratère et qui offre la plus belle vue sur la caldeira (notamment depuis les villages Penulisan, Kintamani, Penelokan), avant de descendre rejoindre le lac au fond du cirque et de piquer-niquer non loin du village Toya Bungkah.

Nous rejoindrons ensuite la région d'Ubud, où nous dormirons 2 jours dans un hôtel absolument plein ravissant (Balam Bali Villa), en plein milieu des rizières.

Il s'agirait de la plus ancienne maison de Bali, démontée et relocalisée de nombreuses fois, et tenu par Hubert Bari, Docteur en Gémologie, Maître de Conférence (muséologie) au Muséum national d’histoire naturelle de Paris et responsable de l'exposition temporaire sur les perles au musée d'art islamique de Qatar.