Header image header image 2  
Ou l'art de devenir ZEN ...
Accueil >> ARCHIVES PHOTOS >> Le chateau Yumbulagang, Yōng Bù Kāng 雍布拉

 
 
Le chateau Yumbulagang, Yōng Bù Kāng 雍布拉
Cliquez sur la vignette pour visualiser le lieu sur GOOGLE EARTH

 

Yumbulagang, Yumbu Lhakhang ou Palais de Yungbulakang est la plus ancienne forteresse tibétaine, perchée sur une colline qui une vallée agricole fertile, à proximité du Brahmapoutre.

Selon une légende de la religion Bön, Yumbulagang fut le premier bâtiment construit au Tibet sous le règne du premier roi Nyatri Tsenpo au IIe siècle av. J.-C..

Sous le règne du premier roi Niechi, la tribu de Yarlung augmenta graduellement son pouvoir et conquit d'autres tribus importantes dans le secteur, pour finir par l'unification des terres en un royaume du Tibet au VIIe siècle sous le règne du roi Songtsen Gampo.

La forme de la colline évoque la silhouette d'une biche (yumbu), d'où le nom de la construction, « palais de la biche ». Sous le règne du 28e roi Lha Thothori Nyantsen au Ve siècle, un stupa d'or et un Sutra, que personne ne pouvait lire, tomba du ciel sur le toit du bâtiment, et une voix dans le ciel aurait déclaré : "Dans cinq générations, viendra celui qui pourra comprendre leur signification!". Plus tard, Yumbulagang fut le palais d'été du 33e roi du Tibet, Songtsen Gampo et de la Princesse Wencheng. Après que Songtsen Gampo ait déplacé son siège principal à Lhasa, Yumbulagang est devenu une sorte de chapelle, et sous le règne du 5e Dalaï-Lama, Ngawang Lobsang Gyatso, un monastère de l'école Gelugpa du Bouddhisme tibétain.

Yumbulagang a été gravement endommagé au cours de la révolution culturelle et fut reconstruit dans les années 1980.

Retour vers notre voyage au Tibet

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash