Header image header image 2  
Ou l'art de devenir ZEN ...
Accueil >> ARCHIVES PHOTOS >> La pagode de Yìng Xiàn, Yìng Xiàn Tǎ 应县塔

 
 
La pagode de Yìng Xiàn, Yìng Xiàn Tǎ 应县塔
Cliquez sur la vignette pour visualiser le lieu sur GOOGLE EARTH

 

Dans les diverses régions de Chine, se dispersent des dizaines milliers de pagodes bouddhiques. Le bouddhisme chinois provient d'Inde. Mais la forme architecturale des pagodes mélange les caractéristiques des kiosques, terrasses, bâtiments à étages et pavillons traditionnels chinois. Ce qui fait que les pagodes chinoises sont célèbres pour leur beauté, mais aussi pour leur variété.

La pagode de Yìng Xiàn, près de Dàtóng, fut construite en 1056, la seconde année du règne de l'empereur Qingning (ou Daozong ou Yelü Hongji) de la dynastie des Liáo, (qui régnait sur la Chine du Nord-Est au moment de la dynastie Sòng), et la construction de l'ensemble de la pagode a duré au total 140 ans. Cette pagode octogonale de 67, 31 mètres de hauteur et de 30,27 mètres de diamètre à sa base, comprend neuf étages dont quatre sont cachés entre deux autres étages.

Ses proportions harmonieuses et sa structure complexe font d'elle un édifice majesteux et rare. Il s'agit en outre de la plus ancienne pagode de bois de Chine.

Depuis plus de 900 ans, la Pagode de bois de Yìng Xiàn a passé avec brio plusieurs épreuves :

  • Les tremblements de terre :

Selon les annales historiques, environ 300 ans après l'achèvement de la pagode, il y a eu un terrifiant séisme de magnitude 6,5 sur l'échelle de Richter à l'endroit où elle se dresse. Les répliques ont duré encore 7 jours après. Toutes les maisons et autres constructions qui se trouvaient autour ont été détruites, seule la pagode de bois restait intacte. Ces dernières années, des tremblements de terre de grande amplitude ont sévi dans les environs du district de Yìng Xiàn. La pagode de bois a été ébranlée dans son ensemble, les cloches ont sonné très fort, mais la pagode de bois est encore une fois restée debout, comme si de rien était.

  • Les guerres :

A l'époque où les seigneurs de guerre se déchiraient, plus de 200 obus ont touché la pagode de bois, et l'ensemble de la structure est encore une fois restée presqu'intacte.

  • Les orages :

Nombre de hautes pagodes chinoises antiques ont été ravagées par le tonnerre et les éclairs, mais pas celle de Yìng Xiàn.

On ne peut s'empêcher de se demander comment ces catastrophes ne l'ont pas emporté. C'est en fait le grand exploit de la conception scientifique de la structure même de la pagode. En effet, des cadres de plusieurs couches ont été utilisés, ce qui renforce ses capacitités de résistance au séisme, et ressemble d'ailleurs fort aux renforts anti-sismique que l'on installe dans les bâtiments modernes. Ensuite le bois est l'un des matériaux de construction les plus souples. Il se déforme facilement, mais se brise plus difficilement. Par ailleurs, les quatre étages cachés entre les deux étages extérieurs de la pagode de bois renforce la structure dans son ensemble. Un grand nombre de Dougong (système de consoles inserrées entre le haut d'une colonne et une traverse) utilisés dans la pagode de bois réduisent la force des chocs extérieurs.

En outre, le fait que la pagode de bois ait résisté à neuf siècles de foudre est dû à la pointe en fer qui se trouve au sommet de la pagode de bois. Elle fait 14 mètres à elle seule. Ce qui joue un rôle décoratif, de para-tonnerre, et de renfort pour la partie supérieure. Autour de la pagode de bois, il y a 8 chaînes en métal, qui servent à conduire le tonnerre et les éclairs jusqu'à la terre.

Grâce à toutes ces installations, la pagode de bois arrivent à déjouer les pièges et les catastrophes du temps. La haute et antique pagode de bois de Yìng Xiàn, avec sa structure ingénieuse et son extrême beauté, reflète les grandes réalisations des artisans de la Chine antique dans les domaines de la conception des structures, et des équilibres mécaniques et para-sismiques.