Header image header image 2  
Ou l'art de devenir ZEN ...
Accueil >> ARCHIVES PHOTOS >> Les grottes de Yún Gāng, Yún Gāng Shí Kū 云冈石窟

 
 
Les grottes de Yún Gāng, Yún Gāng Shí Kū 云冈石窟
Cliquez sur la vignette pour visualiser le lieu sur GOOGLE EARTH

 

Les grottes de Yún Gāng, à proximité de Dàtóng, avec leurs 252 grottes et leurs 51 000 statues, représentent une réussite exceptionnelle de l'art rupestre bouddhique en Chine au Ve et au VIe siècle.

Le style combine à la fois les formes de l'art traditionnel chinois et des influences étrangères : après avoir traversé la Perse le style hellénistique est parvenu dans le Gandhara, au nord de l’inde actuelle où il s’est fondu dans les traditions locales. De là, le bouddhisme a été exporté par les marchands le long de la route de la soie jusqu’en Chine.

La période relativement brève pendant laquelle s'exerça l'activité des sculpteurs (une soixante d'années entre 460 et 525), à un moment essentiel de l'acclimatation de l'art bouddhique, n'est pas pour rien dans la cohérence et l'harmonie du site.

Les grottes de Yún Gāng sont inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2001.

En 452, le bonze Tanyao convainc l'empereur Wénchéng de la dynastie des Wèi du Nord de faire sculpter 5 bouddhas monumentaux le représentant avec ses 4 prédécesseurs. L'idée d'assimiler empereur et bouddha n'est pas nouvelle. En ce milieu du Ve siècle, il importe de faire oublier la brève persécution à laquelle vient de se livrer l'empereur Tàiwǔ (son grand-père assassiné par un eunuque). Et les Tabgatch (Tuòbá en mandarin, le peuple turc fondateur de la dynastie des Wèi du Nord) disposent depuis 440 d'une main d'oeuvre qualifiée, les artisans capturés en Asie centrale. La colline sacrée de Wúzhōu fut choisi comme site des travaux car les monarques Tuòbá y rendaient un culte à leurs ancêtres avant leur conversion au bouddhisme.

Les sculptures des grottes de Tanyao, simples et majestueuses, demeurent proches des modèles centre-asiatiques et indien (Bamiyan en Afghanistan, Gandhara et art gupta). Le thème est celui des Bouddha des Trois Ages, les statues impressionnantes (13 à 17m de haut).