Header image header image 2  
Ou l'art de devenir ZEN ...
Accueil >> ARCHIVES PHOTOS >> Dàtóng 大同, à la frontière de la Mongolie Intérieure

 
 
Dàtóng 大同, à la frontière de la Mongolie Intérieure
Cliquez sur la vignette pour visualiser le lieu sur GOOGLE EARTH

 

Dans une plaine d'ocre, austère et dépouillée, Dàtóng 大同 et les grottes voisines de Yún Gāng représentent l'un des jalons de la civilisation Chinoise selon un double avatar, bouddhique et barbare.

Une dynastie barbare, mais sinisée, celle des Wèi du Nord, y accorda son patronage à la religion du Bouddha, contribuant ainsi à l'enracinement d'une foi d'origine étrangère en terre Chinoise. À plusieurs reprises, des royaumes venus de la steppe imprimèrent en ces lieux de superbes empreintes, avec les reliefs rupestres de Yún Gāng et les splendeurs architecturales et plastiques des monastères encore enfermés dans la vieille ville.

Située entre deux branches de la Grande Muraille, Dàtóng 大同 pouvait être aussi bien l'avant-garde des fils de Hàn dans la défense de leur territoire face aux populations de l'Asie des steppes que, pour les peuples venus de Mongolie, un tremplin avant la plongée au sein du monde Chinois. La ville joua ce rôle des Hàn aux Míng, plus particulièrement après l'effondrement des grandes dynasties. Aujourd'hui, Dàtóng 大同 sert de marché agricole et donne un prolongement industriel au bassin charbonnier - le plus important en Chine - dont elle est le centre principal.

Nos visites :