Header image header image 2  
Ou l'art de devenir ZEN ...
Accueil >> ARCHIVES PHOTOS >> Le Shànghǎi World Financial Center, Shànghǎi Huánqiú Jīnróng Zhōngxīn 上海环球金融中心

 
 
Le Shànghǎi World Financial Center, Shànghǎi Huánqiú Jīnróng Zhōngxīn 上海环球金融中心
Cliquez sur la vignette pour visualiser le lieu sur GOOGLE EARTH

 

Première publication de cette page l'hiver 2009. Plus bas, consultez le diaporama "vue de nuit" publié à l'occasion des 60 ans de la RPC.

Avec ses 492 m d’altitude et ses allures de décapsuleur géant, le SWFC est actuellement la deuxième tour opérationnelle la plus haute du monde, juste derrière la tour Taipei 101 (Táibĕi 101) à Táiwān. Officiellement ouvert au public et aux entreprises le 28 août 2008, le SWFC devrait attirer 3 millions de visiteurs par an.

Et pour cause, les chiffres donnent le vertige : 101 étages, 2271 pieux profondément plantés dans le sol de Pǔdōng pour soutenir l’édifice, 70 étages de bureaux, un espace forum de 3000 m², trois observatoires qui culminent aux 94ème, 97ème et 100ème étages, un droit d’entrée de 150 rmb pour y accéder…

Pour bien prendre la mesure de cet édifice herculéen, il reste à ajouter que les ascenseurs circulent à une vitesse de 10 mètres par seconde. Le SWFC domine 2 autres gratte-ciel qui sont à Paris ce qu'est la tour Eiffel : La tour Jīn Mào et la tour de perle.

Quelques dizaines de mètres au dessus du Grand Hyatt situé dans la tour voisine, le Park Hyatt Shànghǎi devient l’hôtel le plus haut du monde. Perché entre le 79ème et le 93ème étage du SWFC, le Park Hyatt remet à jour quelques records que le groupe détenait déjà : l’hôtel offre désormais la piscine, le restaurant et le bar les plus hauts du monde (nous sommes allés au lounge pour assister au concert de J. Smith Carlton). Pour ceux qui rêvent de dormir dans une chambre d’hôtel au-delà du centième étage, il faudra patienter jusqu’à ce que la tour Burj Al Alam à Dubai soit achevée.

Si la Russia Tower, la Burj Dubai, la Freedom Tower et quelques autres encore dépasseront bientôt le SWFC, une chose est sûre, dans la course mondiale aux plus hauts gratte-ciels, Shànghǎi ne fait pas pâle figure. New York, Dubai, Chicago, Táibĕi (Tapei), Moscou, Kuala Lumpu et Hong-Kong n’ont qu’à bien se tenir, Shànghǎi ne néglige aucun symbole de son développement économique et financier en pleine vitesse.

Vue panoramique de la gauche (ouest) vers la droite (est)

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Plan