Header image header image 2  
Ou l'art de devenir ZEN ...
Accueil >> ARCHIVES PHOTOS >> La tour du tambour (Gǔlóu 鼓楼) et la tour de la cloche (Zhōnglóu 钟楼)

 
 
La tour du tambour (Gǔlóu 鼓楼) et la tour de la cloche (Zhōnglóu 钟楼)
Cliquez sur la vignette pour visualiser le lieu sur GOOGLE EARTH

 

Bâtie en 1272, la Tour du Tambour, haute de 46,7 mètres, est un des plus anciens édifices de Pékin (Běijing).

Gǔlóu représentait le centre de l’ancienne capitale mongole de Kūbilaï Khān (fondateur de la dynastie Yüan).

A cette époque, une clepsydre marquait le temps et des hommes étaient chargés de frapper les heures en tapant sur les 24 tambours.

Il y avait à l’origine un gros tambour et 24 petits. Les tambours étaient frappé 4 fois par heure, toutes les 15 minutes. A 19h00 les tambours annonçaient le début de la nuit pour informer les habitants qu’il était l’heure de dormir. A 05h00 les tambours annonçaient l’heure du réveil.

 

La Tour du Tambour a donc marqué les heures de 1272 à 1911 sous le règne des empereurs de trois dynasties, les Yüan, les Míng et les Qīng.

 

On accède au sommet de la Tour du Tambour en empruntant un escalier raide pour arriver à un balcon qui domine la ville, offrant une vue magnifiques sur les hútòng, les vieilles ruelles de Pékin, et la Tour de la Cloche.

La Tour de la Cloche, édifiée à la même époque que la Tour du Tambour, mais détruite par un incendie, a été reconstruite au XVIIIe siècle. La cloche en fer d'origine, parceque son tintement n'était pas assez fort, fut remplacé par une cloche massive de bronze de fonte de plus de 10 cm d'épaisseur.

On raconte qu'en 1924, la cloche en bronze a pu être entendue à plus de 20 kilomètres.

Selon une terrible légende, symbole du dévouement filial et de celui du père au prince, la fille du fonctionnaire en charge des travaux, se serait jetée dans le métal en fusion pour que la fonte réussisse.