Header image header image 2  
Ou l'art de devenir ZEN ...
Accueil >> ARCHIVES ARTICLES >> La dynastie Qīng

 
 
La dynastie Qīng

La dynastie Qīng 1616-1912 (清朝) est la dernière dynastie à avoir régné sur la Chine.

Elle n'est pas d'origine chinoise mais mandchoue. Elle succède à la dernière dynastie d'origine chinoise Míng. Elle a été fondée par Aisin Giorio Nurhachi. La classe dirigeante des Qīng parlait mandchou, une langue toungouse. Les nobles mandchous étaient appelés « hommes de bannières » (Qiren, 旗人 en chinois), par référence aux huit bannières, les armées de la confédération mandchoue.

La population fut sans doute étonnée par l'attitude conciliatrice du second empereur Qing Kangxi. La politique économique était d'enrichir les paysans et des exonérations spéciales dans les campagnes eurent pour conséquence la prospérité dans les milieux ruraux. Des révoltes injustifiées furent brisées avec puissance. Et les derniers Míng furent abattus. La période de prospérité culmina sous le règne de Qianlong avant que commence une longue et désagréable décadence.

Voici la chronologie des douze empereurs de la dynastie Qīng (1616-1912)

  1.  Nurhachi (Premier empereur : 1616-1625)
  2.  Huang-Taiji (Segond empereur : 1625-1643)
  3.  Shunzhi (Troisième empereur :1643-1661)
  4.  Kangxi (Quatrième empereur : 1661-1722)
  5.  Yongzheng (Cinquième empereur : 1722-1735)
  6.  Qianlong (Sixième empereur : 1735-1796)
  7.  Jiaqing (Septième empereur : 1796-1820)
  8.  Daoguang (Huitième empereur : 1820-1850)
  9.  Xianfeng (Neuvième empereur : 1850-1861)
  10.  Tongzhi (Dixième empereur : 1861-1875)
  11.  Guāngxǔ (Onzième empereur : 1875-1908)
  12.  Pǔyí (Dernierempereur : 1908-1912)

Chronologie des Dynasties Chinoises